jeudi 5 décembre 2013

LA SAINT NICOLAS

Saint-Nicolas, fêté le 6 décembre, est l'un des saints les plus en vue du calendrier : il est à la fois l'ancêtre du Père Noël moderne et le saint préféré des célibataires d'autrefois, qui l'invoquaient pour se marier .
Evêque de Myre au IV e siècle, saint Nicolas est connu pour ses nombreux miracles . Il aurait, en premier lieu, sauvé sa bonne ville de Myre de la famine . Puis, ayant entendu un grand seigneur désargenté se plaindre de ne pouvoir marier ses trois filles faute de dots, il jeta une nuit, dans la chambre des demoiselles, trois sacs d'or pour leurs noces . Il sauva aussi un nourrisson que sa nourrice avait laissé choir dans la cheminée . Mais le plus célèbre de ses miracles est celui de la résurrection des trois petits enfants découpés et cachés dans un tonneau de sel par un méchant boucher . Ils étaient trois petits enfants reste l'une des chansons les plus populaires de Lorraine dans la version qu'avait rédigé Gérard de Nerval en 1840 .



LE PREMIER PERE NOEL



Il y a tant de miracles de saint Nicolas qui sont liés aux petits qu'il semblait tout naturel qu'il devienne le protecteur des enfants .
Et les trois sacs d'or lancés en cachette aux jeunes filles (et qui auraient atterri, selon des versions modernes du récit, dans des chaussettes semblables à celles que l'on accroche aujourd'hui au pied du sapin) en font également un pourvoyeur de cadeaux .
Aussi, saint Nicolas a-t-il été, dans le Nord et l'Est de la France, en Belgique, mais également aux Pays-Bas, en Allemagne, en Autriche, aux Etats-Unis (sous le nom de Santa Claus), le premier à distribuer des cadeaux aux enfants .



LES CADEAUX DE SAINT NICOLAS



Dans ces régions, ce n'était pas à Noël, mais la nuit du 5 au 6 décembre seulement ou bien le jor de sa fête, que l'on distribuait (anonymement, comme aujourd'hui pour le Père Noël) des cadeaux aux enfants . Au départ, il s'agissait surtout de denrées comestibles : bonbons, fruits secs, gâteaux secs, pommes, noix, noisettes... qui rappelaient en même temps le rôle nourricier du saint .
Au début du XX e siècle, dans l'Artois, on fabrique pour ce jour-là des brioches fondantes, mais aussi un pain d'épice en forme de saint Nicolas (juché sur sa monture ou bien seul, avec une hotte dans le dos et sa crosse à la main), nappé de chocolat et fourré à la confiture . On expliquait également aux enfants de la région que, puisque saint Nicolas se déplaçait à dos d'âne, on trouvait le matin du 6 décembre, dans la maison, des crouendouilles ou "crottes d'âne" : il s'agissait en fait de boules de pains d'épice ou de petits gâteaux ronds à l'anis, que les enfants dévoraient avec plaisir au réveil .
En Lorraine, les enfants recevaient du pain d'épice ou du chocolat en forme de saint Nicolas, mais aussi des oreillettes (beignets en forme d'oreilles d'âne) ou de petits cochons en pain d'épice portant sur leur dos le nom de saint Nicolas en lettre de sucre .



UN SAINT MARIEUR



Le saint Nicolas "Père Noël" des enfants du Nord et de l'Est ne doit pas faire oublier le rôle éminent que le saint a tenu pendant des siècles auprès de la jeunesse de la plupart des régions de France : c'était l'un des principaux saints qu'on invoquait pour se marier vite (après tout, n'avait-il pas réussi à permettre aux trois jeunes filles de Patras de convoler?) . Et le saint, même s'il regroupait dans l'est les associations de garçons (les filles étant sous la bannière de sainte Catherine), était prié autant par les jeunes filles que par les jeunes gens . Dans l'Aude, on affirmait ainsi que boire l'eau de la source de Saint-Nicolas-La-Chapelle permettait assurément de se marier dans l'année .Dans les Hautes-Alpes, les célibataires devaient prier à genoux dans la chapelle de Saint-Nicolas à Huez . En Moselle, les vieilles filles devaient en faire autant à 8 heures précises le 6 décembre, en restant en prière sur les marches de l'église pendant que les cloches sonnaient . Les proverbes populaires s'en font largement l'écho : "Saint-Nicolas marie les filles avec les gars" ou "Saint-Nicolas fait les bons mariages, guérit de la fièvre et de la rage" sont parmi les plus connus .

D'après un article de Marie-Odile Mergnac





                                                       La table de dons pour le jour de Nicolas




                 Soirée de la Saint Nicolas (gravure sur bois, coloriée, 1890, d'après un dessin de  Franz Amling




 
                                    Saint Nicolas chez une famille de paysans . Gravure sur bois, XIX e siècle









http://www.facebook.com/BERNE.genealogiste





Généalogie : recherchez vos ancêtres, publiez votre généalogie, consultez l'état civil ... Trafic Booster Annuaire pro libarticom


http://Fun4Days.Com/?share=164403