mercredi 9 octobre 2013

LA CARTE POSTALE ANCIENNE

Au XIX ème siècle, l'usage de la carte postale était fort répandu afin de transporter différents messages d'amour, d'affection ou d'amitié . Au-delà de l'intérêt des mots écrits et des adresses, ces cartes, par leurs seules images, aident à redonner vie à une époque oubliée, à retrouver les ambiances du passé .


UNE INVENTION DES ANNEES 1870


Le premier timbre-poste est lancé en Angleterre en 1837, mais c'est en Autriche, à Vienne, qu'apparaissent en 1869 les premières cartes postales, imaginées par Emmanuel Hermann .
Un an plus, un libraire de Sillé-le-Guillaume, le sieur Besnardeau, crée lui aussi un petit carton à expédier, revêtu en outre de dessins et d'ornements .
L'usage des cartes postales se répand dès 1871 en Suisse et en Belgique, et dès 1872 en France, avec la fabrication et la vente par l'Etat desdites cartes, en vertu de la loi du 19 décembre . Les indiscrétions sont prohibées : le 21 novembre 1874, une postière de Caen est condamnée pour avoir lu à haute voix le contenu d'une carte postale adressée par un curé à une paroissiennes, et ainsi violé le "serment de discrétion" dû par les personnels des Postes depuis 1790 .
  • De plus en plus d'illustrations
En 1877, l'administration des Postes autorise les particuliers à fabriquer et à vendre des cartes postales . Nombre de dessins apparaissent alors, dont les premières publicités, ou "réclame" .
A partir de 1880, en vertu du dépôt légal, tout nouvel exemplaire doit être déposé à la bibliothèque nationale (qui dans les faits, ne conserve qu'environ 20% des modèles ...)
Les premières cartes illustrées de reproductions photographiques seront émises en 1891, par le Corse Dominique Piazza, à Marseille . Les collections de cartes postales du monde entier apparaissent alors et, avec eux, les albums .
  • La place de la correspondance
Sur les premières cartes, le recto est réservé à l'adresse du destinataire et à l'affranchissement ; le verso à la correspondance, griffonnée au-dessus d'un paysage . Celle-ci est, par conséquent, encore peu lisible . Mais, à partir de 1903, le recto se divise en deux moitiés : l'une réservée à l'adresse et à l'affranchissement ; l'autre à une correspondance .
Celle-ci reste toutefois généralement brève, car le prix du timbre est fonction, comme pour les télégrammes, du nombre de mots ; elle se borne souvent à la seule signature de l'expéditeur, voire à un ou deux mots : "Affections", "Amitiés fidèles", "Bons baisers" .
Le timbre de base est alors la Marianne verte, debout, à 5 centimes, un détail qui peut être utile si l'on veut replacer dans son contexte, par exemple, la dot d'une aïeule ...


UN TEMOIGNAGE GENEALOGIQUE


Une série de cartes postales peut fournir bien des points de repère . Elles peuvent rappeler aussi les événements marquants de la vie de nos aïeux, comme l'inauguration de la Tour Eiffel ou l'Exposition coloniale de 1931 .
Surtout, au dos des cartes postales figurent des renseignements généalogiques . A côté de l'adresse du destinataire, les messages évoquent souvent différents membres de la famille : "Embrasse tante Marie " "Une chaude poignée de mains à mon beau-frère François"....
La familiarité n'est point de mise . Pas plus que le tutoiement . Celui qui envoie une carte ne l'adresse pas à Vincent mais à "oncle" Vincent  que l'on vouvoie, et au cousin Paul que l'on tutoie . Belle-maman n'est ni "Mamie", ni Mireille . Elle est "Mère" comme Beau-papa est "Père" .


QUELQUES ILLUSTRATINS DATEES


On envoyait des cartes à maintes occasions, et notamment pour présenter ses vœux .
Par exemple, pour la Bonne Année, un fer à cheval à sept trous, le seul à porter bonheur, car un fer à cheval à six trous est celui d'un âne . Ou, encore, un couple surmontant la devise "Un long baiser respectueux cache un amour impétueux" .
La Grande Guerre multiplia les échanges entre soldats partis au front et fiancées restées au village : "Muguet du 1 er mai 1916-Porte-Bonheur" entouré d'un ruban bleu-blanc-rouge .
Puis viennent les cartes des Années Folles : des femmes jeunes et pulpeuses, tenant à la main des plumes, un éventail, une lyre ou chantant devant un piano ; des poussins pour Pâques avec une petite fille sortant d'un œuf .....
Les cartes de bonne fête ne manquent pas . Aucune d'anniversaire, par contre, car inutile de dire à quelqu'un d'aimé qu'il se rapproche tous les ans de sa mort !
Par contre , des "1er avril" nombreux, car, malgré les tragédies, l'air du temps reste le Temps des cerises, celui de l'humour et de la facétie .



 
 
 

Généalogie : recherchez vos ancêtres, publiez votre généalogie, consultez l'état civil ... Trafic Booster Annuaire pro libarticom

http://Fun4Days.Com/?share=164403