mercredi 19 juin 2013

LA BLANCHISSEUSE

Si la plupart des ménagères lavent leur linge elles-mêmes, les plus aisées font appel à des blanchisseuses professionnelles à la journée ; Au-delà d'une pratique courante de la vie domestique, il s'agit bien d'un métier à part entière, métier féminin par excellence .....

Lavandières, blanchisseuse, laveuse : différents termes souvent utilisés indistinctement pour désigner celle à qui revient la rude tâche de laver ou "blanchir" le linge . Certaines images populaires évoquent des jeunes femmes battant leur linge dans une eau claire au bord d'un ruisseau printanier .... La réalité est toute autre ! Une activité rude et éprouvante pour la santé, qui se décline du linge quotidien aux grandes lessives annuelles, en passant par les soins méticuleux de la lingerie fine . Des lavandières à la rivière aux ouvrières des grands centres de blanchissage, c'est tout le monde qui s'affaire les mains dans l'eau, autour du linge et des cancans .


HISTOIRE DE LINGE SALE

  • Au Moyen Age, dans la bourgeoisie, la noblesse et les communautés religieuses, il est longtemps d'usage de laver le linge à domicile ....Ainsi à Paris en 1292, on ne recense que 43 lavandières .
  • Jusqu'à la fin du XVI èmè siècle, le savon se fait rare et ce sont plutôt des cendres, vendues par des marchands ambulants, qui font office de détergent . Dans les familles plus modeste, on remplit de grands chaudrons et on fait bouillir le linge avant de l'étendre dans la pièce principale pour le faire sécher .
  • Au XVII èmè siècle, l'habitude d'aller "battre la rivière", c'est à dire de laver le linge dans l'eau courante, se met en place : c'est le temps des lavandières . Chaque matin, elles vont à la source, à la mare, le long du ruisseau ou de la rivière, avec de grands baquets de linge sale sur la tête ou sous le bras .
UNE MÉTHODE ANCESTRALE

Agenouillées derrière de larges planches installées sur le bord de l'eau ou assises dans une boite à laver garnie de paille, les lavandières placent le linge sur une petite planche inclinée, le savonnent, le tordent, puis le frappent avec un battoir ou le brossent avec du chiendent, le rincent et enfin l'étendent sur des cordes, dans les près ou sur les haies . On utilise parfois des brouettes, voire des charrettes, pour transporter le linge mouillé qui pèse lourd jusqu'aux habitations .

UNE PROFESSION EN PLEIN ESSOR

Mais ces lavages finissent par polluer l'eau des cours d'eau, une eau qui n'est plus consommable . Pour protéger la santé publique, on met donc en place des lieux de lavage précis, dictés par l'administration communale . Le métier s'organise alors l'apparition d'entrepreneurs et de maîtres blanchisseurs .
  • Au milieu du XIX ème siècle, des blanchisseries industrielles s'installent dans les grandes villes . Les conditions de travail y sont aussi pénibles qu'en usine : buée alcaline, humidité permanente et courants d'air . Vers 1840, pour limiter la pollution et cadrer le travail des blanchisseuses on institue les bateaux-lavoirs, notamment sur les berges de la Seine à Paris . Ces bateaux sont longs et couverts, garnis de tablettes sur les bords, sont amarrés à la berge . Y travaillent celles qu'on a appelé les blanchisseuses de bateaux ...
  • Au XX ème siècle, le développement de l'hygiène et la plus grande attention portée à la propreté entraînent un essor important de la profession . Essor hélas souvent assorti de conditions de travail malsaines, avec des blanchisseries insalubres ou des buanderies suffocantes . Lésion de la peau, lombalgies, varices, tuberculose ...sont courantes chez les blanchisseuses, qui sont par ailleurs fortement touchées par l'alcoolisme .
LE MÉTIER LE BEC DANS L'EAU

Dès le début du XX ème siècle, on utilise des machines à laver en bois actionnées par une manivelle . Les machines se perfectionnent et bientôt apparaissent les machines en métal, en zinc ou en cuivre que l'on peut chauffer . Si les machines électriques arrivent dès les années 1920, il faut attendre les années 1960 pour que les machines à laver moderne entrent dans tous les foyers, mettant ainsi un terme à la carrière des blanchisseuses professionnelles .

D'après un article de Florence Fourré-Guibert

                                                Les blanchisseuses (scène de Genre , vers 1860)



Généalogie : recherchez vos ancêtres, publiez votre généalogie, consultez l'état civil ... Trafic Booster Annuaire pro libarticom